fbpx

Le test par l’ADN prénatal émerge comme une avancée scientifique majeure, offrant une méthode sans risque pour confirmer ou infirmer la paternité. Quelles sont les avantages de cette procédure  et les considérations éthiques qui l’entourent ? 

 

En quoi consiste le test par l’ADN prénatal ?

Le test par l’ADN prénatal est une procédure qui vise à analyser l’ADN du fœtus pendant la grossesse. Il s’agit d’une méthode non invasive, généralement effectuée à partir de la 9e semaine de grossesse jusqu’à la 36e semaine. Le test consiste à prélever le sang de la mère, ce qui ne présente aucun risque pour le fœtus.

 

Quel est l’objectif de ce test ?

L’objectif principal du test par l’ADN prénatal est généralement de confirmer ou d’infirmer la paternité. Ce test permet d’analyser l’ADN du fœtus pendant la grossesse en comparant cette information génétique avec celle du père présumé. Ainsi, il fournit des résultats fiables quant à l’identification de la paternité. C’est une solution précise et sans risque. En Suisse, les tests de paternité et de filiation sont régis par des règles strictes. Ils ne peuvent être réalisés qu’avec l’autorisation écrite des deux parties impliquées, et exclusivement dans des laboratoires agréés pour ce type d’analyses. Si le test concerne un nourrisson, l’accord de la mère est généralement requis. Il est important de noter que des prestataires étrangers proposent des tests de paternité en ligne sans l’autorisation maternelle, ce qui est contraire à la réglementation suisse. La réalisation secrète d’un test de paternité est sanctionnée en Suisse.

Néanmoins, le test ADN peut également être réalisé avec d’autres objectifs :

  • Le dépistage des anomalies génétiques : Le test par l’ADN prénatal peut être utilisé pour détecter certaines anomalies génétiques ou chromosomiques chez le fœtus, telles que la trisomie 21.
  • Identifier le sexe du foetus : Certains tests prénataux permettent de déterminer le sexe du fœtus.
  • Prévenir les maladies héréditaires : Pour les couples présentant un risque élevé de maladies génétiques héréditaires, le test par l’ADN prénatal peut aider à identifier ces conditions chez le fœtus
  • Étude de la compatibilité génétique : Dans le cas de couples préoccupés par des questions de compatibilité génétique, le test peut fournir des informations importantes pour évaluer les risques potentiels pour la santé du fœtus.

Pour en savoir plus sur les tests prénataux : Trisomie : le dépistage est-il remboursé pendant la grossesse ?

 

Le test par l’ADN prénatal est-il pris en charge par l’assurance de base ?

En général, les tests ADN de paternité ne sont pas pris en charge par l’assurance de base. Ces tests, souvent effectués à des fins non médicales telles que la confirmation de la paternité, et ne font généralement pas partie des prestations couvertes . En revanche, le dépistage des anomalies génétiques, ayant une portée médicale, est couvert par l’assurance de base et/ou certaines assurances maladie complémentaires.

Retrouvez plus d’infos dans notre article : Trisomie : le dépistage est-il remboursé pendant la grossesse ?

Votre enfant est-il bien assuré ?

Votre enfant est-il bien assuré pour la maladie ? C’est obligatoire en Suisse.

Devez-vous souscrire en plus des assurances complémentaires ?

  • Pour que votre enfant puisse bénéficier d’un meilleur confort s’il devait être hospitalisé
  • Pour que les soins dentaires de votre enfant soient couverts
  • Pour que votre enfant puisse profiter de médecines naturelles moins agressives que la médecine traditionnelle…

Comparez les offres pour que votre enfant soit bien assuré.