L’assurance complémentaire soins dentaires est sans aucun doute l’assurance la plus indispensable pour les enfants. En effet, un enfant sur deux en Suisse porte un appareil dentaire. Sachant que les soins d’orthodontie coûtent généralement entre CHF 7’000 et CHF 15’000 (voire plus) et que les assurances complémentaires prennent en charge entre 50 et 90% de ces frais (à hauteur d’un certain plafond annuel), soit plusieurs milliers de francs,  on comprend comment la prime d’assurance complémentaire soins dentaires peut être rapidement amortie.

Il faut également se rappeler que tous les soins dentaires courants (obturation de caries…) ne sont pas pris en charge par l’assurance-maladie de base sauf en cas de maladie ou d’accident (si votre enfant se casse une dent en faisant une chute par exemple). Cela veut dire que si votre enfant a une carie, ses soins ne seront pas couverts par l’assurance-maladie de base.

En souscrivant l’assurance complémentaire soins dentaires pour votre enfant, vous lui permettez d’être couvert pour tous les soins dentaires courants.

Quel est le meilleur moment pour souscrire une assurance dentaire pour mon enfant ?

De nombreux parents pensent qu’une assurance complémentaire soins dentaires n’est pas indispensable pour des enfants qui ont encore des dents de lait. C’est négliger un fait important : dès ses 4 ans, votre enfant est susceptible de devoir remplir un questionnaire de santé pour bénéficier d’une assurance complémentaire soins dentaires. Les caisses-maladie vous demanderont également de faire une visite de contrôle chez le dentiste qui fera passer des radios à votre enfant, le tout à vos frais. Vous n’êtes pas non plus certain que la caisse-maladie acceptera d’affilier votre enfant car, selon ses antécédents de santé, elle sera en droit de refuser de l’assurer ou d’émettre des réserves.

Pour éviter le plus de tracas possibles, il est indispensable de souscrire l’assurance complémentaire soins dentaires de votre enfant au plus tard jusqu’à ses 3 ans. Passé ce délai, la souscription d’une assurance dentaire sera beaucoup plus compliquée.

Si votre enfant n’est pas encore né, nous recommandons même de lui faire souscrire cette assurance complémentaire dans le cadre d’une assurance prénatale : en effet, jusqu’aux 3 ans de votre enfant, les primes d’assurance dentaire sont très peu chères, voire offertes dans le cadre d’un package d’assurance prénatale. N’hésitez pas à comparer les offres pour trouver celle qui sera la plus économique pour assurer votre enfant.

Comparez les offres d’assurance prénatale