Les fêtes de noël et du nouvel an approchent. Si cette période est généralement propice aux bons repas en famille, elle peut devenir un vraie casse-tête pour les femmes enceintes. En effet, on ne peut pas manger tout ce que l’on veut lorsque l’on est enceinte et le problème est surtout de savoir exactement à quoi on a droit, d’autant plus que mêmes les professionnels de santé ont tendance à se contredire dès qu’il est question de l’alimentation de la femme enceinte. De nombreux plats traditionnels de fête tels que le foie gras, le saumon fumé ou les huîtres rentrent dans les aliments dits « à risque » de la femme enceinte. Alors à noël, cette année, je mange quoi ? Nous faisons le point.

Peut-on manger du foie gras lorsque l’on est enceinte ?

Le problème du foie gras et de la femme enceinte est une question qui revient souvent car il est souvent présent sur la table des fêtes.

La réponse est : ça dépend.

En principe, le foie gras est plutôt à bannir car il fait partie des aliments crus ou mi-cuits que la femme enceinte doit éviter à cause des risques de listériose. En pratique, c’est vraiment le foie gras maison que l’on va éviter car le foie gras industriel, même s’il est sans doute moins bon, a au moins été stérilisé dans un pot hermétique. Si vous devez consommer du foie gras maison, assurez-vous auprès de la personne qui l’a préparé qu’il est bien cuit. Dans le cas contraire, abstenez-vous d’en manger.

Peut-on manger du saumon fumé lorsque l’on est enceinte ?

Le saumon fumé est lui aussi souvent présent pendant les fêtes. Comme il fait partie des poissons crus (le fumage ne représentant pas une cuisson suffisante pour détruire les germes pathogènes), il est a priori déconseillé aux femmes enceintes car il pourrait être porteur de listériose ou toxoplasmose. Cependant, si le saumon fumé a été congelé et vient d’être décongelé, vous pouvez en manger sans crainte car la congélation a détruit les germes pathogènes. (A noter que ceci est également vrai pour les sushis).

Il existe également du saumon fumé pasteurisé que les femmes enceintes peuvent consommer sans souci.

Peut-on manger des huîtres et autres fruits de mer lorsque l’on est enceinte ?

Les fruits de mer peuvent être consommés pendant la grossesse dès lors qu’ils sont cuits, ce qui n’est généralement pas le cas des huîtres. Les huîtres sont donc à bannir. Les coquillages cuits peuvent être consommés mais il est plus que recommandé de s’assurer de leur fraîcheur de façon à éviter une intoxication alimentaire ou le contact avec le virus de l’hépatite A. Il est a priori sans danger de consommer des fruits de mer surgelés tels que les crevettes ou homards à condition que la chaîne du froid ait été respectée. Par contre, on évitera de manger des fruits de mer vendus cuits, le mieux étant encore de les faire cuire vous-même.

Attention : la mayonnaise souvent posée à côté des fruits de mer pendant les fêtes est interdite aux femmes enceintes car elle contient des oeufs crus.

A bannir absolument pendant les fêtes : l’alcool et les oeufs crus

Exit le champagne pour les femmes enceintes pendant les fêtes tout comme pendant le reste de l’année. L’alcool est interdit car il passe dans le sang et va ensuite très rapidement dans le sang du foetus. Rien ne vous empêche cependant de vous rattraper sur le champagne sans alcool ou l’eau pétillante.

Les oeufs crus ne doivent pas être consommés à cause du risque de listériose, ce qui veut dire que vous ne pouvez pas manger de mayonnaise maison. La mayonnaise industrielle, pasteurisée, est elle autorisée.

Attention : les oeufs crus sont souvent présents dans certaines pâtisseries, par exemple dans la mousse au chocolat, le tiramisu ou encore un fondant au chocolat. N’hésitez pas à demander à la personne qui a préparé le dessert si celui-ci contient des oeufs crus ou, si vous ne voulez pas dire que vous êtes enceinte et que vous avez un doute, à dire que vous n’avez déjà plus faim.

Attention si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose

Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, les mêmes règles que d’habitude s’appliquent pendant les fêtes. Ne mangez ni viande crue ni charcuterie crue. Méfiance également avec les crudités que l’on vous sert si vous n’êtes pas sûre qu’ils ont été bien lavés. A l’heure du plateau de fromages, souvenez-vous que vous n’avez droit qu’aux fromages pasteurisés.

 

Nous vous conseillons également de vous ménager et de ne pas consommer trop d’aliments gras et caloriques, particulièrement si vous devez faire attention à votre poids. Evitez la crise de foie car la grossesse n’est pas le moment le plus agréable pour tomber malade.

Malgré toutes ces contraintes, essayez de passer du bon temps et d’en profiter. Nous vous souhaitons de bonnes fêtes !