Rencontre avec Valentine Wisard, sage-femme pratiquant l’hypnose périnatale

Vous avez peut-être entendu parler de l’hypnose périnatale (ou hypnonaissance), une méthode de préparation à la naissance basée sur l’auto-hypnose. Cette méthode devient de plus en plus populaire auprès des futurs parents,  notamment auprès des futures mères qui souhaitent accoucher sans péridurale et le plus naturellement possible.

En quoi consiste cette méthode ? L’hypnonaissance peut-elle vous aider à mieux vivre la naissance de votre enfant ?
Valentine Wisard, sage-femme indépendante pratiquant l’hypnose périnatale au sein de la maison de naissance les Cigognes dans le canton du Jura, répond aujourd’hui à nos questions et nous éclaire sur cette pratique.

  • Bonjour Valentine, pouvez-vous nous présenter brièvement votre parcours et nous dire comment vous en êtes venue à pratiquer l’hypnose prénatale ?

Je pratique mon métier depuis 9 ans. En tant que sage- femme hospitalière puis pendant 2 ans comme responsable de service dans une petite maternité du Jura-bernois. Depuis 3 ans je suis indépendante en Maison de Naissance ce qui me permet d’accompagner les couples de manière globale. J’ai découvert l’hypnose à la naissance de mes enfants et tout de suite j’ai été convaincue par l’efficacité de cette méthode. Après mes grossesses, j’ai souhaité me former pour offrir cet accompagnement aux couples.

  • Pouvez-nous nous expliquer en quoi consiste l’hypnose prénatale et nous dire quels sont les bénéfices pour les futures mamans ? (J’ai entendu dire que l’hypnose prénatale permettait d’accoucher presque sans douleur. Les futures mamans arrivent-elles vraiment à se passer de la péridurale grâce à cette méthode ?)

L’hypnose prénatale est une préparation à la naissance mentale. Grâce à un entrainement, et au soutien de la personne ressource cette préparation permet aux couples de reprendre confiance en leurs capacités d’accoucher de manière naturelle.
Je crois que cette préparation à la naissance permet un accouchement confortable. Et surtout de vivre cet évènement de manière positive.
Un autre effet de l’hypnose est la réduction du temps de dilatation. Du coup, les mamans sont souvent moins fatiguées au moment de la naissance et dans les suites de couches.

  • Est-ce difficile de trouver une sage-femme ou praticien pratiquant l’hypnonaissance en Suisse ? L’activité est- elle en train de se développer ?

Je pense que l’activité se développe. De plus en plus de sages- femmes et autres thérapeutes se forment à cette méthode. Il existe d’ailleurs plusieurs méthodes d’hypnose périnatale. Les grands hôpitaux encouragent aussi la pratique de l’hypnose et forment leurs collaborateurs et pas uniquement dans le domaine de la maternité.

  • Combien de séances d’hypnonaissance une future maman devrait-elle suivre pour bien préparer son accouchement ?

Dans la formation que j’ai suivie qui est l’Hypnonatal®, il est préconisé de faire 4 séances. Mais il est important que le praticien adapte son accompagnement en fonction du couple qu’il rencontre.

  • Les séances d’hypnose prénatale sont-elles couvertes par l’assurance maladie en Suisse ou par une complémentaire ?

Les cours de préparation à la naissance dispensés par une sage- femme sont remboursés à la hauteur de 150.- par l’assurance de base. Les complémentaires varient.

  • Enfin, on entend particulièrement parler de l’hypnonaissance depuis quelques années car certaines célébrités (Kate Middleton notamment) l’auraient pratiquée. Pensez-vous qu’il y a effectivement de plus en plus de futures mamans intéressées par cette méthode ?

Oui, il y a un regain d’intérêt pour cette méthode et les médias en parlent activement et de manière positive.
 On constate aussi une augmentation des demandes de la part des couples mais leur satisfaction reste la meilleures des publicités.

Pour plus d’informations sur l’hypnose périnatale, n’hésitez pas à contacter Valentine via le site Web de la maison de naissance les Cigognes.

Logo maison de naissance Les Cigognes