Un enfant sur deux en Suisse doit porter un appareil dentaire. Or, les tarifs des traitements orthodontiques en Suisse sont très onéreux. En effet, il vous faut compter entre 3’000 et 9’000 francs voire plus pour un appareil dentaire. Un coût qui peut vite plomber le budget d’une famille.

Est-ce intéressant de souscrire une assurance complémentaire soins dentaires pour mon enfant ?

Il faut déjà savoir que l’assurance maladie de base en Suisse ne couvre pas les soins dentaires, que ce soit pour les enfants ou les adultes (sauf s’ils consécutifs à une maladie). Si votre enfant doit porter un appareil dentaire, l’assurance de base ne couvrira rien.

Les problèmes dentaires des enfants sont différents de ceux des adultes. Généralement, c’est l’orthodontie qui pèse le plus lourd dans les soins dentaires des enfants. Même si l’assurance complémentaire soins dentaires représente un coût (elle est cependant moins chère pour les enfants que pour les adultes), elle devient vraiment rentable dès lors que l’enfant doit porter un appareil.

Il faut tout de même savoir qu’aucune assurance complémentaire soins dentaires ne prendra en charge l’intégralité du traitement d’orthodontie de votre enfant. En effet, l’assurance complémentaire prendra en charge un pourcentage du coût du traitement à hauteur d’un certain plafond annuel. Par exemple, si l’appareil dentaire de votre enfant coûte 8’000 francs et que votre assurance dentaire prend en charge 75% du traitement à hauteur de 15’000 francs par an, vous serez remboursé de 6’000 francs, ce qui est loin d’être négligeable.

De plus, l’assurance complémentaire soins dentaires couvre également les autres soins dentaires courants tels que l’hygiène dentaire ou l’obturation de caries. Tout ajouté, on comprend vite la rentabilité d’une assurance dentaire pour son enfant.

A quel moment dois-je souscrire une assurance complémentaire soins dentaires pour mon enfant ?

Mieux vaut souscrire une assurance dentaire pour votre enfant le plus tôt possible. Il est indispensable de la souscrire avant les 3 ans de votre enfant pour ne pas avoir à remplir de questionnaire médical. Dès que votre enfant a 3 ou 4 ans, non seulement la caisse-maladie peut refuser de l’assurer mais vous devrez en plus payer des radios et autres examens de votre poche pour pouvoir souscrire l’assurance.

Le mieux est encore de souscrire une assurance dentaire dans le cadre d’une assurance prénatale, c’est-à-dire avant la naissance de votre enfant. Ainsi, votre enfant sera obligatoirement assuré sans réserve ni refus. De plus, les primes des bébés et jeunes enfants sont encore relativement modiques. Nous ne pouvons donc que vous conseiller de souscrire une assurance dentaire pour votre enfant le plus tôt possible alors qu’il n’est pas encore né.

Et si je faisais soigner mon enfant à l’étranger pour payer moins cher ?

Oui, c’est parfaitement possible de faire consulter un dentiste ou orthodontiste à l’étranger à votre enfant pour payer moins cher. De nombreux parents en Suisse font ce choix, notamment pour l’orthodontie.

Ceci dit, même à l’étranger, un appareil dentaire reste une dépense onéreuse. La souscription d’une assurance complémentaire soins dentaires peut être rentable car la plupart du temps, les assurances dentaires vous couvrent partout dans le monde tant que le coût du traitement n’est pas plus cher qu’en Suisse.