Choisir un prénom pour son enfant : Stéphane

Le prénom Stéphane, ou Stéphan, est un prénom d’origine grec : il vient en effet du mot grec « stephanos » signifiant « le couronné ».

Stéphane est un prénom épicène même s’il est beaucoup plus souvent porté par des garçons que par des filles. C’est son dérivé féminin, Stéphanie, qui est généralement utilisé pour les filles.

Le prénom Etienne a la même origine que le prénom Stéphane (origine datant du XIVème ou XVème siècle), ce qui explique que ces deux prénoms soient fêtés le même jour. La saint Etienne ou Saint Stéphane se réfère à Saint Kelilan (Kelilan signifiant Stéphane en grec), diacre des apôtres devenu martyr après avoir accusé des juges de la crucifixion de Jésus.

Saint Stéphane est considéré comme le saint patron des tailleurs de pierre.

Personnalité des Stéphane :

Les Stéphane sont des personnes réservées qui ne se dévoilent pas facilement. Les Stéphane aiment la solitude bien qu’ils aiment aussi être entourés des personnes qui leur sont chères. Très fins et intelligents, les Stéphane ont soif de connaissance et peuvent se montrer de très agréable compagnie.

Fête des Stéphane :

On fête les Stéphane le 26 décembre (saint Etienne).

Quelques Stéphane célèbres :

L’animateur français Stéphane Berne, l’athlète français Stéphane Diagana, le chef suisse Stéphane Décotterd, le chanteur suisse Stéphan Eicher.

Popularité du prénom Stéphane en Suisse :

Le prénom Stéphane, très populaire en Suisse dans les années 70, a connu une baisse de popularité depuis les années 80. Le prénom Stéphane a été donné 38 fois en Suisse durant les 10 dernières année (Source : politologue.com)

Vous êtes enceinte ?

Avez-vous pensé à souscrire une assurance prénatale pour votre enfant ?

L’assurance prénatale, ça ne coûte pas plus cher : vous affiliez votre enfant pendant la grossesse et il ne paiera sa première prime qu’après sa naissance.

L’assurance prénatale, c’est la garantie d’offrir toutes les protections à son enfant : il est assuré dès ses premières secondes de vie sans questionnaire médical.

Pourquoi attendre avant de souscrire une assurance prénatale ?