fbpx

Choisir un prénom pour son enfant : Barbara

Le prénom Barbara (ou Barbe) est un prénom féminin qui vient du grec « barbaros » signifiant « celui qui ne parle pas le grec ». On le rapproche du terme « barbare » signifiant « étranger ».

Ce prénom se réfère à sainte Barbe d’Héliopolis, une martyre chrétienne ayant vécu au IIIème siècle en Asie mineure. Barbe était la fille d’un riche édile païen qui n’accepta pas qu’elle veuille faire voeu de chasteté et se consacrer au Christ. Pour la punir, il l’enferma dans une tour à laquelle il finit par mettre le feu. Barbe réussit à s’enfuir mais son père la retrouva et l’amena devant le gouverneur de la province. Elle fut ensuite suppliciée et comme elle refusait d’abjurer sa foi, son père lui trancha la tête à la demande du gouverneur. Son père fut ensuite frappé par la foudre.

Le prénom Barbara existe également dans d’autres langues, Barbie étant le diminutif anglais de Barbara.

Personnalité des Barbara :

Les Barbara sont des personnes entières qui ont une forte personnalité. Très indépendantes, elles ne supporteront pas un excès de possessivité. Très curieuses et d’un tempérament sociable, elles aiment découvrir le monde.

Fête des Barbara :

On fête les Barbara le 4 décembre (sainte Barbara).

Quelques Barbara célèbres :

La chanteuse française Barbara, la chanteuse américaine Barbra Streisand, la médecin et écrivaine suisse Barbara Polla, la chanteuse américaine Barbara Martin (groupe The Supremes) décédée le 4 mars 2020.

Popularité du prénom Barbara en Suisse :

Le prénom Barbara, qui a connu un pic de popularité dans les années 60, est maintenant peu populaire en Suisse. Il a été donné 7 fois en Suisse en 2018. (Source : politologue.com)

Vous êtes enceinte ?

Avez-vous pensé à souscrire une assurance prénatale pour votre enfant ?

L’assurance prénatale, ça ne coûte pas plus cher : vous affiliez votre enfant pendant la grossesse et il ne paiera sa première prime qu’après sa naissance.

L’assurance prénatale, c’est la garantie d’offrir toutes les protections à son enfant : il est assuré dès ses premières secondes de vie sans questionnaire médical.

Pourquoi attendre avant de souscrire une assurance prénatale ?