Choisir un prénom pour son enfant : Éric

Le prénom Éric, est un dérivé du prénom scandinave Eirikr. Ce prénom vient du mot rikr signifiant souverain ou roi. 

Le prénom Éric a de tout temps été très populaire dans les pays anglophones et porté par de nombreux rois suédois et danois. Ce n’est que dans les 60 qu’il a commencé à se rependre dans le reste de l’Europe. La célèbre série de romans de Serge Dalens « Le prince Éric » explique en partie le succès du prénom Éric en Suisse romande et en France.

Aujourd’hui, la cote de popularité du prénom Éric est en baisse en Suisse.

Personnalité des Éric :

Les Éric sont des leaders dans l’âme bien qu’ils soient des personnes réservés au premier abord. Ils s’investissent à 100% dans tout ce qu’ils entreprennent et aiment prendre des risques. Aventuriers, les Eric ont également un fort esprit d’initiative et excellent dans l’art de manager.

Pour leurs amis et leur famille, les Éric sont des personnes sur qui compter.

Fête des Éric :

On fête les Éric le 18 mai (saint Éric, Roi de Suède).

Quelques Éric célèbres :

Il existe de nombreux Éric célèbres : le duo de journalistes et chroniqueurs français Eric Zemmour et Éric Naulleau, Éric Serra pianiste français, Eric Cantona, footballeur français, Éric Calpont chanteur-compositeur et musicien britannique. Du côté Suisse, Éric Bertinat personnalité politique suisse ou encore Eric Hanni judoka suisse.

Popularité du prénom Éric en Suisse :

Le prénom Éric, populaire en Suisse dans les années 60, connait une baisse de popularité, depuis quelques années. Le prénom Éric a été donné 65 fois en Suisse en 2018 (Source : politologue.com)

 

Vous êtes enceinte ?

Avez-vous pensé à souscrire une assurance prénatale pour votre enfant ?

L’assurance prénatale, ça ne coûte pas plus cher : vous affiliez votre enfant pendant la grossesse et il ne paiera sa première prime qu’après sa naissance.

L’assurance prénatale, c’est la garantie d’offrir toutes les protections à son enfant : il est assuré dès ses premières secondes de vie sans questionnaire médical.

Pourquoi attendre avant de souscrire une assurance prénatale ?