Le suivi médical de votre enfant

Parce que sa santé est importante

Suivi médical du bébé et de l'enfant

Tout comme vous, votre enfant doit bénéficier d’un suivi médical pour prévenir ses problèmes de santé éventuels et pour qu’il soit pris en charge en cas de maladie.

Qui doit effectuer le suivi médical de mon enfant ?

pediatreSi les problèmes de santé des adultes sont pris en charge par le médecin de famille, c’est bien un pédiatre qui doit prendre en charge le suivi médical de votre enfant.

Il vous faut donc trouver un médecin spécialisé en pédiatrie en qui vous avez confiance et qui va devenir le médecin référent de votre enfant.

Celui-ci pourra suivre votre enfant depuis sa naissance jusqu’à l’âge adulte. C’est lui qui procédera aux examens médicaux et qui vous conseillera pour toutes les questions concernant la santé et le développement de votre enfant. Il prendra notamment en charge les vaccinations de votre enfant en se basant sur le plan suisse de vaccination.

Si votre enfant tombe malade, c’est donc à son pédiatre qu’il faut s’adresser en premier lieu.

En cas de problème spécifique, le pédiatre vous orientera vers un médecin spécialiste, par exemple pour les soins dentaires, l’ophtalmologie, la cardiologie… Attention : tous ces soins ne seront pas forcément pris en charge par l’assurance de base. Ainsi, la plupart des soins dentaires, tels que la pose d’un appareil orthodontique, ne sont pas couverts par la Lamal. Il peut donc s’avérer indispensable de souscrire à une assurance complémentaire.

Comment mon enfant est-il assuré ?

Assurance bébé SuisseVotre enfant doit être obligatoirement assuré comme toute personne vivant en Suisse, et ce dès ses premiers jours de vie. En effet, si une maladie survient pendant le séjour à la maternité de votre enfant, cela ne rentrera pas dans le cadre de votre assurance maternité mais bien dans le cadre de l’assurance maladie de votre enfant.

Idéalement, vous l’aurez assuré avant la naissance via une assurance prénatale de façon à le prémunir de tout risque de restriction ou d’exclusion pouvant venir des caisses maladie. En effet, si par exemple une maladie congénitale se déclare après la naissance et que votre enfant n’a pas bénéficié d’une assurance prénatale, les caisses maladie peuvent refuser de lui souscrire une assurance complémentaire.

Si votre enfant n’est pas assuré à la naissance, pas de panique : vous pouvez l’assurer auprès de l’assurance de base dans les trois mois qui suivent sa naissance. Il sera assuré rétro-activement jusqu’au jour de sa naissance.

L’assurance maladie devra inclure une prestation assurance-accident (celle-ci vous sera sans doute proposée d’office) car votre enfant ne travaillant pas, il doit être assuré contre l’accident dans le cadre de son assurance maladie.

Si l’assurance de base couvre certains besoins de votre enfant, certains soins ne seront pas pris en charge tels que les soins dentaires ou l’hospitalisation en semi-privée ou privée. Si vous voulez que votre enfant bénéficie de ces prestations, il faudra souscrire à une complémentaire en plus de l’assurance de base.

Une question à poser ? Un renseignement à demander ?

Si vous avez des questions sur des prestations spécifiques ou si vous souhaitez augmenter vos couvertures existantes, n’hésitez pas à nous contacter.

Suivez-nous

Assurance prénatale Suisse