Comment s’équiper avant l’arrivée de bébé ?

Un bébé qui arrive, ça chamboule tout et ça demande d’être bien équipé.

Petites annonces d'objet pour bébé et enfant

Pour ceux qui vont être parents pour la première fois, vous avez peut-être entendu tout et son contraire concernant l’équipement indispensable pour bébé : « le babycook, c’est indispensable », « le stérilisateur ça ne sert à rien » ou encore « tu ne pourras pas survivre sans sucette ».

Chaque parent étant différent, les conseils de l’un ne sont pas forcément valables pour l’autre. Ainsi, le porte-bébé sera régulièrement utilisé par le parent qui adore marcher en montagne et restera au placard pour celui qui préfère courir sur le bitume (et optera donc plutôt pour une poussette de jogging).

Il existe tout de même des équipements qui sont considérés comme indispensables car ils répondent aux besoins essentiels de bébé :

  • Coucher Bébé : le lit

Bébé va dormir et comme nous tous, il a besoin d’un lit. Selon la pédagogie que vous adopterez, vous préférerez soit un lit à barreaux tout ce qu’il y a de plus  classique, soit un berceau, soit un matelas posé au sol (pour ceux qui affectionnent la pédagogie Montessori).

Dans tous les cas, il faut à bébé au moins un matelas sur lequel il sera à l’aise et en sécurité pour dormir : cela répond à un besoin vital !

  • Promener Bébé : la poussette (ou le porte-bébé)

Certains préfèrent la poussette, d’autres le porte-bébé ou l’écharpe, d’autres encore les deux. Vous aurez dans tous les cas besoin d’un équipement pour promener bébé et, par la même occasion, vous promener vous-même.

La poussette est en général privilégiée pour le confort de l’enfant et du parent ; elle est d’autant plus utile quand on se retrouve avec un bébé qui dort peu et que seule une bonne promenade peut l’aider à fermer les yeux.

Le porte-bébé a, lui, l’avantage d’être moins encombrant.

  • Laver Bébé : la baignoire (ou équivalent)

Une baignoire, une grande bassine ou un baquet, voire une petite piscine gonflable… Dans tous les cas, il vous faudra un équipement pour laver bébé.

La « vraie » baignoire qu’il y a dans votre salle de bains est un peu grande pour bébé durant sa première année de vie (et pas du tout pratique pour vous quand vous devrez vous baisser pour le laver).

En général, on achète (neuf ou d’occasion) une petite baignoire en plastique. Attention quand vous la choisissez : rappelez-vous surtout qu’elle doit être facile à vider.

  • Changer Bébé : la table à langer (ou équivalent)

Vous aurez besoin de changer bébé plusieurs fois par jour. S’il est en théorie possible de l’allonger sur une serviette posée sur un lit ou un canapé ordinaire, en pratique vous risquez d’avoir mal au dos en vous baissant ainsi plusieurs fois par jour.

La table à langer ou commode à langer est en général ce qui est préféré mais certains parents trouvent leur compte en reprenant une commode/table quelconque que l’on aménage en table à langer : l’essentiel est que le meuble soit à la bonne hauteur pour que ce soit pratique pour vous.

  • Eveiller Bébé : le transat, tapis d’éveil ou équivalent

Vous n’aurez pas envie (et lui non plus) que bébé reste allongé toute la journée et vous n’aurez pas non plus envie de le porter dans vos bras en permanence.

Le transat permet d’installer bébé dans une position assise de façon à ce qu’il puisse confortablement observer le monde autour de lui.

Le tapis d’éveil permet à bébé de s’amuser tout en restant allongé sur le dos ou le ventre.

Dans tous les cas, cet équipement aidera bébé à s’éveiller avant qu’il ne sache marcher.

  • Nourrir Bébé : la chaise haute

La chaise haute n’est pas utile dès la naissance puisqu’elle s’utilise au moment de la diversification de bébé (entre 4 et 6 mois d’âge). En tout cas, il vous faudra tôt ou tard avoir un équipement pour donner à manger à bébé.

La chaise haute est en général privilégiée même si certains parents se contentent d’un transat ou optent pour une petite chaise d’enfant et une petite table (comme à la crèche).

La chaise haute a l’avantage de permettre à bébé de manger à table à la même hauteur que ses parents.

  • Voyager avec Bébé : le siège auto

Il va sans dire que cet équipement n’est indispensable que si vous avez une voiture. Si vous en avez une, il est plus qu’indispensable car obligatoire.

Le siège auto s’achète très souvent en même temps que la poussette lorsque l’on achète une poussette combinée (ensemble poussette + nacelle + cosy (siège auto) ). Il est cependant  possible de prendre un siège auto séparé, l’avantage de la poussette combinée étant que le siège auto se clippe facilement sur la poussette et peut donc être également utilisé pour la promenade.

 

 

Les autres accessoires

Certains accessoires sont tellement indispensables que c’est à peine utile de les mentionner : ainsi, les vêtements, les couches (lavables ou jetables), les jouets/hochets/doudous, les biberons, les couverts de bébé… sont autant d’objets dont aucun parent ne niera l’utilité.

D’autres accessoires semblent plus optionnels car ils dépendront des goûts et habitudes des parents, voire du caractère de l’enfant : ainsi, la sucette, l’écoute-bébé, le mobile musical, le coussin d’allaitement, le babycook, le lit parapluie, la balancelle, le sac à langer (un sac quelconque peut suffire), le peigne/brosse (inutile pour les bébés qui restent chauves longtemps)… sont des objets dont vous n’aurez pas forcément besoin ni dans l’immédiat ni même jamais.

Attention également aux accessoire inutiles, voire dangereux :

  • Le stérilisateur : on ne stérilise plus les biberons sauf dans les hôpitaux. Stériliser un biberon à la maison avec un stérilisateur équivaudrait même à ne pas le stériliser du tout, autant dire que vous pouvez vous passer de cet accessoire-là.
  • Le tour de lit : il évite à bébé de se cogner aux barreaux de son lit mais bébé peut également se coincer dedans, voire s’étouffer avec. Le tour de lit est désormais plutôt déconseillé.
  • Les chaussures : non, bébé ne saura pas marcher en venant au monde et les chaussures ne lui seront d’aucune utilité. De bons chaussons en laine tricotés par Mamie (ou achetés dans une quelconque boutique de vêtements pour bébé) lui suffiront amplement.
  • Les oreillers et couvertures : encore utilisés du temps de nos parents, on les met désormais au placard à cause des risques d’étouffement dont ils sont accusés. On préfère désormais une gigoteuse (ou turbulette) pour que bébé s’ébatte en toute sécurité.
  • Le cale-bébé : il sert à éviter que bébé ne se retourne sur le ventre et limiterait donc les risques de mort subite du nourrisson. Il permettrait également de résoudre le problème de « tête plate ». Pourtant, ce produit ne fait pas l’unanimité car son efficacité n’a pas été prouvée et que les spécialistes s’accordent à dire que bébé a besoin de bouger pendant la nuit et que le contraindre à rester dans une seule position serait mauvais pour son développement. Un achat dont on peut donc se passer !

Il vous manque des équipements pour l’arrivée de bébé ?

Faites de bonnes affaires maintenant sur notre site de petites annonces.