Vous êtes mère ou père au foyer ? En Suisse, une femme sur cinq, environ, a choisi de dédier son temps et son énergie à ses enfants et son foyer.

Jusqu’ici tout va, jusqu’au moment de la retraite. Ayant peu ou pas travaillé, vous vous demandez à quelle retraite vous pouvez prétendre ? Pouvez-vous vous prémunir en souscrivant à un 3e pilier même sans contrat de travail ? 

Nous répondons à vos questions. 

 

La prévoyance des mères au foyer en Suisse

En Suisse, toute personne n’exerçant pas d’activité lucrative est dans l’obligation de cotiser à l’assurance-vieillesse et survivant (AVS) et ce, dès le 1er janvier de sa 20ème année.  Cette obligation prend fin à l’âge ordinaire de la retraite fixé à 64 pour les femmes (65 pour les hommes). 

Ainsi, arrivées à l’âge de la retraite, les mères au foyer pourront bénéficier d’une rente AVS, mais attention. Pour que la rente AVS soit complète une fois arrivée à la retraite, il faut également que la durée de cotisation soit complète également. Plusieurs années de cotisations manquantes peuvent entraîner une baisse importante de sa rente AVS.

Il est donc primordial pour une maman au foyer de bien veiller à payer les cotisations AVS. Si vous n’êtes pas encore enregistrée auprès d’une caisse de compensation, vous devez vous inscrire à la caisse de compensation de votre canton (ou l’agence cantonale). 

 

Quelles sont exemptions de cotiser à l’AVS ?

Il y a une exception à l’obligation de payer les cotisations à l’AVS pour certaines mères au foyer.

Si lea conjointe exerce une activité lucrative et verse au moins le double de la cotisation minimum, soit 922 francs au minimum par an, la mère au foyer sera exemptée de cotiser à l’AVS. 

 

Combien touchent un parent au foyer à la retraite ?

Pour calculer précisément le montant de la rente AVS que vous allez toucher à la retraite, il faudra prendre en compte vos années de cotisations et votre situation particulière. 

Néanmoins, chaque année, le Conseil Fédéral fixe une rente minimale et maximale pour l’AVS. 

Pour l’année 2021, elles augmentent respectivement de 10 et 20 francs !  

  • Rente AVS minimale 2021 pour une durée complète de cotisations : 1195 francs mensuels 
  • Rente AVS maximale 2021 pour une durée de cotisation complète de cotisations : 2390 francs mensuels
  • Rente AVS maximale pour un couple 2021 : 3585 francs mensuels

Découvrez quel sera le montant de vos rentes AVS !

Vous êtes mère au foyer et souhaitez savoir quel sera le montant de vos rentes AVS à la retraite ? Nos équipes analysent votre situation en détail et vous donnent une idée précise sur votre situation à la retraite.

Le droit aux bonifications pour tâches éducatives

Le droit aux bonifications pour tâches éducatives peut tripler la rente AVS d’un parent au foyer. En effet, un parent au foyer qui s’est occupé de ses enfants, pourra toucher jusqu’à 3 fois la rente AVS minimum par année dans laquelle il ou elle s’en est occupé(e) et ce jusqu’à l’âge de 16 ans. 

À noter que le nombre d’enfants n’est pas pris en compte dans le calcul du droit aux bonifications mais uniquement le nombre d’années. 

 

À quelle autre rente peut prétendre le parent au foyer ?

En dehors du pilier, un parent au foyer peut bénéficier des avoirs 2e pilier même en ayant jamais travaillé, en cas de divorce. Et oui, dans ce cas, la loi stipule que les avoirs 2e pilier accumulés pendant le mariage doivent être partagées 

Il s’agit donc essentiellement du partage de la LPP du conjoint(e) mais cela concerne également les avoirs de la mère ou du père au foyer si il ou elle a déjà travaillé et cotisé. 

Si le parent au foyer n’a jamais travaillé, elle n’a donc pas de caisse de pension. Dans ce cas, il faudra ouvrir un compte appelé compte de libre passage auprès d’un établissement bancaire ou d’une compagnie d’assurance pour effectuer le partage des avoirs. 

 

Cette règle s’applique même lorsqu’il s’agit de rente pour invalidité ou retraite ainsi qu’à tout type de régime matrimonial, même le régime de séparation de biens.

Le partage de la LPP n’est obligatoire que pour les couples mariés. Par conséquent, si le parent au foyer vit en concubinage et venait à se séparer de son/sa conjointe, sa situation financière ainsi que sa retraite pourraient être compromises. 

En dehors des avoirs 2e pilier en cas de divorce, une mère ou un père au foyer peut se voir attribuer une rente de veuve en cas de décès de son époux/épouse.

 

Peut-on souscrire à un 3e pilier sans contrat de travail ? 

Manque d’années de cotisations, rentes AVS trop basses… C’est le problème rencontré par de nombreux parents au foyer arrivés à l’âge de 65 ans. 

Malheureusement, à cet âge là, il est déjà trop tard pour remédier à la situation.  Il faut y penser avant. Mais comment faire ? 

En Suisse pour se préparer une retraite confortable et surtout compléter les prestations du 1er et 2e pilier, jugées comme insuffisantes, il y a le 3e pilier. Seulement, une des conditions pour y souscrire est d’exercer une activité lucrative. Ce n’est donc pas possible pour ces femmes.

Pour remédier à cela, vous pouvez : 

  • racheter des années de cotisations 2e pilier
  • reprendre une activité lucrative en tant qu’employée ou indépendante 

Le statut d’indépendant séduit de plus en plus  car il permet de mieux concilier vie de famille et vie professionnelle qu’en étant salariée. 

Libre à vous de cotiser par la suite à un 3e pilier pour compenser les faibles revenus des 1er et 2e piliers à la retraite. C’est ce que nous vous conseillons de faire mais nos conseillers pourront étudier plus en détail votre situation et vous conseiller au mieux pour vous faire atteindre vos objectifs.de revenus à la retraite.

»Et

 Nos équipes analysent votre situation et vous donne une image claire sur ce que sera votre situation à la retraite. Ils cherchent les meilleurs solutions pour combler les lacunes de votre plan prévoyance actuel et répondre au plus près à vos besoins.