Une naissance n’est pas anodine. Qu’un bébé naisse par voie basse ou par césarienne, il subit dans tous les cas une forme de traumatisme.

L’ostéopathie peut aider à rétablir les déséquilibres structurels ayant pu être causés par la naissance.

Dans quels cas faut-il emmener bébé chez l’ostéopathe ?

On peut emmener bébé chez l’ostéopathe peu de temps après la naissance, même si l’accouchement s’est normalement passé et même si bébé semble aller bien. En effet, certains micro-traumatismes ne se voient pas et l’ostéopathe peut ainsi vérifier que le système locomoteur de l’enfant fonctionne bien.

Il est particulièrement recommandé d’emmener bébé chez l’ostéopathe dans certains cas :

  • si du matériel a été utilisé pour extraire le bébé (forceps, ventouses…) lors de l’accouchement
  • si l’accouchement a été très long ou au contraire très court
  • si bébé s’est présenté par le siège
  • suite à une grossesse gémellaire
  • suite à une césarienne

Dans certains cas, ce sont les comportements du bébé qui doivent alerter les parents et les inciter à consulter un ostéopathe :

  • si bébé présente des coliques particulièrement douloureuses et fréquentes
  • si bébé pleure excessivement
  • si bébé semble avoir des problèmes de sommeil
  • si bébé a souvent des otites ou des bronchites
  • si bébé a des difficultés à téter
  • si bébé a tendance à régurgiter
  • si bébé tourne toujours la tête du même côté
  • si bébé présente une asymétrie du crâne…

Comment se passe une séance d’ostéopathie avec bébé ?

La séance d’ostéopathie commence par une prise de connaissance du bébé.

L’ostéopathe questionne les parents sur l’âge du bébé, sur le déroulement de la grossesse et sur les conditions de l’accouchement. Si le bébé présente un mal-être particulier (coliques, pleurs inexpliqués, difficultés à s’endormir…), c’est à ce moment-là que les parents doivent en parler.

Ensuite, l’ostéopathe peut, avec l’accord des parents, prendre le bébé pour faire connaissance avec lui et instaurer une relation de confiance.

Il n’est pas toujours facile d’instaurer une relation de confiance avec l’enfant dans la mesure où chaque bébé présente un caractère différent. Certains bébés ne supportent pas d’être en contact avec une personne étrangère alors que d’autres bébés se laissent prendre facilement par des inconnus.

Si bébé se montre vraiment réticent à être manipulé par l’ostéopathe, mieux vaut ne pas insister. Il faut parfois essayer plusieurs séances, voire plusieurs ostéopathes, pour que bébé accepte de se laisser manipuler.

Une fois que la relation de confiance a été instaurée, l’ostéopathe évalue les déséquilibres structurels qui ont pu être causés chez le bébé par la naissance. A l’aide de manipulations douces, il rétablit certains équilibres s’il y a besoin. Il donne également aux parents des conseils pour favoriser le développement de l’enfant.

L’ostéopathe s’efforce toujours d’approcher le patient avec une vision holistique (le patient est étudié dans sa globalité) et il en va de même pour le nourrisson.

L’ostéopathie est-elle remboursée par l’assurance maladie ?

L’ostéopathie n’est pas remboursée par l’assurance maladie de base.

Elle peut cependant être prise en charge par une assurance complémentaire médecines douces.

Les médecines douces fonctionnent bien avec les enfants car elles sont moins agressives que la médecine traditionnelle. Voilà pourquoi de nombreux parents souscrivent une assurance complémentaire médecines douces pour leur enfant. A noter qu’il est également possible de la souscrire dans le cadre d’une assurance prénatale.

La maman doit-elle aussi consulter un ostéopathe ?

Il est fréquent que les femmes enceintes consultent un ostéopathe pendant la grossesse et après l’accouchement.

En effet, la grossesse et l’accouchement peuvent provoquer des déséquilibres chez la femme enceinte, notamment au niveau de la mobilité des hanches. Si vous ressentez des douleurs ou des blocages au niveau du dos ou des articulations, que ce soit pendant ou après la grossesse, consulter un ostéopathe peut vous soulager et vous aider à rétablir votre mobilité.