Hier, le Département Fédéral de l’intérieur a annoncé le montant des primes 2021. 

Nous faisons le point sur l’évolution des coûts de santé pour les enfants. 

 

Augmentation de plus de 10% des primes enfant en 2021 

 

Comparaison des primes d’assurance-maladie enfant les plus hautes*

 
GENÈVE
VAUD
VALAIS
NEUCHÂTEL
FRIBOURG
JURA
2020
CHF 103,80
CHF 108.00
CHF 82.50
CHF 98.90
CHF 91.80
CHF 92.80
2021
CHF 119.20
CHF 119.90
CHF 98,50
CHF 116,80
CHF 104.10
CHF 109.10
Évolution
+15%
+11%
+19%
+18%
+19%
+17%

*Calcul fait sur la base du modèle standard, d’une franchise à 0 franc et de la couverture accident. 

 

Ces dernières années, les primes de l’assurance de base  ont bien augmenté, mais cette hausse est chaque année, inférieure à celle de l’année précédente. Une tendance plutôt positive en cette période de crise économique. D’ailleurs, le ministre de la Santé, Alain Berset, s’est déclaré satisfait de cette “hausse très modérée” et de la “tendance vers le bas observée depuis ces trois dernières années” (source: RTS)

Néanmoins, concernant l’assurance-maladie des enfants, la hausse des prix est plus importante que celle des adultes !

Pour le canton de Vaud par exemple, l’évolution de la moyenne des primes pour les adultes est de 0,5% alors que concernant la prime des enfants l’augmentation s’élève à plus de 11%. C’est d’ailleurs le canton ayant subi le moins d’augmentation concernant la prime maladie enfant avec le canton de Genève.

Concernant les augmentations les plus importantes on retrouve en haut du podium les cantons de Valais et de Fribourg avec une augmentation de 19%, suivi de Neuchâtel avec 18% d’augmentation. 

À noter que, d’éventuelles corrections pourraient être faites ultérieurement notamment grâce aux réserves des caisses-maladie, car ces premiers calculs ont été faits sur une estimation des coûts pour l’année 2021. Or, comme l’a rappelé l’OFSP, l’évolution de la pandémie et de la crise économique qui en découle, est incertaine. 

 

L’augmentation des primes sera-t-elle compensée par les réserves en 2022 ? 

En principe oui ! Plusieurs mesures sont en cours d’examen ou de consultation et ont pour but de mieux encadrer les réserves des caisses-maladie, de les limiter, et s’en servir pour freiner l’augmentation des primes.

L’OFSP a d’ores et déjà approuvé une mesure de compensation des primes et de réduction volontaire des réserves par les caisses-maladies pour l’année prochaine. Plus de 211 millions de francs serviront à freiner l’augmentation des primes en 2022. De plus, le Conseil Fédéral a récemment mis en consultations, une ordonnance pour la réduction volontaire de réserves des caisses-maladie, jugées trop importantes aujourd’hui. 

 

Combien coûtera l'assurance-maladie de bébé ?

Pour le savoir, utilisez notre calculateur de prime.

Le calcul se fait en quelques clics ! C’est simple, rapide et 100% !