Votre bébé pleure beaucoup, bave beaucoup, met les mains dans la bouche… Vous pensez qu’il a mal aux dents?

Les premières poussées dentaires se manifestent généralement chez bébé vers l’âge de 6 mois (parfois avant chez certains enfants). Si elles sont parfaitement normales et ne donnent généralement pas lieu de s’inquiéter, elles sont très pénibles pour bébé et pour ses parents qui ne savent pas forcément quoi faire pour le soulager.

Quels sont les signes qui ne trompent pas ? Comment soulager les douleurs de votre enfant lorsqu’il fait ses dents ? A quel moment devient-il nécessaire de consulter un médecin ?

Comment savoir si bébé a mal aux dents ?

Les pleurs de bébé peuvent être dus à de multiples causes. Bébé n’étant pas encore capable de s’exprimer avec des mots, il n’est pas toujours facile de déceler ce qui importune votre enfant. Si les poussées dentaires sont fréquemment pointées du doigt, certains symptômes doivent être pris en considération.

Bébé a peut-être mal aux dents si :

  • Il est facilement irritable, grognon et pleure facilement.
  • Il a les gencives gonflées, rouges, tuméfiées et particulièrement sensibles à la pression.
  • Il a les joues rouges.
  • Il a envie de mordiller et manifeste cette envie en mettant tout ce qu’il trouve à la bouche.
  • Il bave beaucoup.
  • Il a moins d’appétit et rechigne à manger.
  • Il se réveille plus souvent durant la nuit.
  • Il présente d’autres symptômes : de la fièvre, (généralement moins de 38,5°)  de la diarrhée ou des fesses rouges.

Si plusieurs de ces symptômes se manifestent chez bébé, il est probable qu’il soit victime de poussées dentaires.

Comment aider bébé à avoir moins mal aux dents ?

Il existe plusieurs méthodes pouvant aider bébé à avoir moins mal aux dents, les plus connues étant les suivantes :

  • L’anneau de dentition : disponible en pharmacie, cet anneau peut être donné à bébé pour qu’il le mâchouille et soulage un peu ses douleurs. Mettez-le au réfrigérateur avant de le donner à bébé pour qu’il soit plus efficace.
  • Le gel dentaire : disponible également en pharmacie, vous pouvez l’appliquer sur les gencives de bébé en massant légèrement.
  • L’homéopathie : certains médicaments homéopathiques, tels que le Chamomilla, peuvent aider bébé à mieux supporter ses poussées dentaires. Un traitement homéopathique peut être administré sous forme de granules, d’unidoses ou de suppositoires. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien pour savoir quel traitement serait le mieux adapté à l’âge et aux symptômes de votre enfant.
  • Les tisanes : appliquer un peu de tisane de feuilles de sauge ou de camomille peut aider bébé à moins souffrir de ses poussées dentaires.

D’autres méthodes peuvent vous être conseillées par des médecins, pharmaciens, parents ou anciens parents. Leur efficacité varie d’un enfant à l’autre et d’une méthode à l’autre.

Attention : l’efficacité des colliers d’ambre n’a pas été prouvée. Si toutefois vous décidez d’utiliser cette méthode sur bébé, ne laissez jamais bébé avec un collier d’ambre sans surveillance et ce, à cause du risque d’étouffement.

Si vraiment aucune de ces méthodes ne fonctionne, il vous est également possible d’administrer du paracétamol à bébé pour soulager ses douleurs. Cette méthode n’est à utiliser qu’en dernier recours. Respectez bien la posologie et la fréquence d’administration correspondant à votre bébé.

Dans quel cas consulter un médecin lorsque bébé fait ses dents ?

Les poussées dentaires de bébé ne présentent pas en soi un motif de consultation chez le pédiatre. Certains signes doivent cependant vous alerter car ce dont souffre bébé peut être plus sérieux que des poussées dentaires.

Consultez un médecin si :

  • votre bébé continue de souffrir de façon continue malgré les méthodes listées ci-dessus et pleure sans s’arrêter
  • en plus de souffrir, votre enfant présente une fièvre supérieure à 38,5°C
  • votre bébé présente une diarrhée persistante
  • votre bébé semble être dans un état de souffrance global qui vous semble anormal

A noter qu’il est inutile d’emmener bébé chez le dentiste tant qu’il n’a pas encore de dents.