Marie-Claire Zaugg est une doula genevoise qui a choisi de se spécialiser dans l’haptonomie, une méthode de préparation à la naissance qui a l’avantage d’impliquer le père dans la période prénatale. Aujourd’hui, elle répond à nos questions et nous explique comment l’haptonomie peut aider les parents à préparer sereinement l’arrivée de bébé.

  • Bonjour Marie-Claire, pouvez-nous nous parler de votre parcours et des raisons qui vous ont poussé à vous spécialiser dans l’haptonomie ?

Haptonomie - Marie-Claire Zaugg Je suis mère de deux enfants. C’est dans les années 2000 alors que je travaillais à l’Ecole des Parents de Genève en tant que conseillère en relation parent/enfant que je me suis rendue compte que les parents étaient bien souvent seuls et livrés à eux-mêmes pendant la période périnatale (celle qui constitue la venue de l’enfant et la constitution de la famille).

  • Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots en quoi consiste l’haptonomie et nous dire pourquoi vous pensez que cette méthode de préparation à la naissance est particulièrement intéressante ?

Pendant la grossesse, l’haptonomie permet d’entrer en contact avec bébé : l’enfant in utéro est déjà très sensible au monde extérieur et la relation avec ses deux parents est importante pour son développement et pour l’attachement post-natal. C’est à ce moment-là que se constituent les premiers liens entre les parents et le bébé.

Elle permet également d’harmoniser la grossesse : en modifiant la tonicité de la paroi abdominale et du périnée, elle facilite une décontraction du pelvis, soulage le dos de la maman et favorise un nid accueillant pour l’enfant.

C’est aussi une préparation à l’accouchement : la maman apprend à gérer la douleur et à accompagner activement son enfant. Le papa acquiert certains gestes et attitudes pour aider sa compagne et son enfant. L’accouchement est alors une expérience qui se vit à trois.

L’haptonomie m’a séduite par son approche très globale et basée sur le ressenti de chacun et me paraît être un bon complément à la médecine traditionnelle. L’importance de la présence du père dans le processus m’a paru novatrice et primordiale dans la société actuelle où l’homme s’implique de plus en plus dans la période périnatale.

  • On sait que l’haptonomie a l’avantage d’impliquer le père mais une future maman trouverait-elle un intérêt à pratiquer l’haptonomie même en l’absence du père (dans le cas par exemple d’une mère célibataire ou d’un père peu disponible) ?

En principe l’haptonomie se pratique dans l’intimité du couple. Ce contact particulier avec le bébé est réservé au papa. Cependant, si la femme est seule, on peut aussi travailler son lien avec l’enfant, sa posture et préparer l’accouchement.

  • Pour une maman qui attend son premier enfant, l’haptonomie couvre-t-elle tout ce qu’il y a à savoir sur l’arrivée d’un bébé ou faut-il la compléter par une méthode de préparation à l’accouchement plus « classique » ?

Les préparations à l’accouchement sont actuellement très variées et c’est aux parents de choisir ce qui leur convient le mieux. Cependant l’haptonomie ne remplace en rien le suivi médical.

  • Combien de séances d’haptonomie vous semblent nécessaires pour bien préparer l’arrivée d’un enfant ? Ces séances sont-elles couvertes par l’assurance-maladie ou par une assurance complémentaire ?

L’haptonomie est un processus et nécessite environ 5 séances avant l’accouchement. Malheureusement c’est une approche qui n’est en général pas remboursée par les caisses maladie. Cependant, un défraiement est parfois octroyé pour une préparation à l’accouchement.

  • J’ai vu sur votre site que l’haptonomie pouvait également intervenir après la naissance. Pouvez-vous nous expliquer en quoi consistent les séances d’haptonomie lorsque bébé est déjà là ?

Effectivement, après la naissance on peut poursuivre les séances avec bébé. Un toucher affectif particulier développera la « sécurité de base » de l’enfant préparée in utéro. Les enfants ainsi accompagnés ont un développement harmonieux et rapide. Ils sont éveillés et bien coordonnés au niveau psychomoteur.

Haptonomie après la naissance

De plus, J’ai poursuivi ma formation avec la thérapie de couple et sexologie positive pour toujours mieux accompagner les couples actuels dans les joies et difficultés de leur quotidien.

  • Merci beaucoup Marie-Claire d’avoir pris le temps de répondre à nos questions !

Pour en savoir plus sur l’haptonomie, nous vous invitons à consulter le site Web de Marie-Claire Zaugg