Choisir un prénom pour bébé

Comment choisir le prénom de votre enfant : les 3 critères à prendre en compte

 


Bébé arrive et il vous faut trouver un prénom pour votre petit bout de chou ? Choisir un prénom pour son enfant n’est pas anodin car il devra le garder toute sa vie et si son prénom est mal choisi, c’est à vous qu’il viendra le reprocher…

Nous vous présentons 3 critères en particulier auxquels vous devrez prêter attention en choisissant le prénom de votre enfant

  1. La longueur du prénom

Vaut-il mieux choisir un prénom court ou long ? Si certains prénoms courts sont très en vogue (par exemple Louise ou Jade pour une fille, Jules ou Léo pour un garçon), la longueur du prénom dépendra surtout de la longueur du nom de famille de votre enfant : si le nom de famille est déjà long, on préférera un prénom court alors que si le nom de famille est court, un prénom long peut tout à fait convenir.

En effet, si l’ensemble prénom-nom est long, rappelez-vous que cela fera plus de travail pour votre enfant : plus à épeler, plus à écrire sur chaque devoir de classe ou document officiel, sans parler du risque que son nom soit tronqué en partie sur certains documents.

Et le diminutif alors ? Vous avez peut-être en tête un prénom long dont le diminutif vous plaît ? (Exemples : Alex pour Alexandre, Manu pour Emmanuelle, Gaby pour Gabriel…) Vous pouvez dans certains cas opter pour le diminutif en tant que prénom officiel, ceci dans le but de vous assurer que votre enfant sera toujours appelé par son vrai prénom. Si vous trouvez le diminutif mignon mais souhaitez tout de même garder le prénom d’origine comme prénom officiel, rien ne vous empêche de donner le prénom long à votre enfant (si toutefois le nom de famille n’est pas trop long) et de décider de l’appeler par son diminutif dans la vie de tous les jours. Ainsi, on peut appeler son fils Stanislas tout en sachant qu’on l’appellera Stan dans la vie courante. Si par contre, vous n’aimez pas le diminutif Manu, mieux vaut éviter d’appeler votre fils Emmanuel car c’est sans doute comme ça qu’il sera surnommé par ses amis et camarades.

Peut-on choisir un prénom composé ? Le prénom composé revient à la mode et peut parfois satisfaire les parents qui ont du mal à choisir entre deux prénoms. Si des prénoms tels que Anne-Marie et Jean-Charles sont considérés comme un peu trop démodés, d’autres prénoms composés tels que Lily-Rose, Lou-Anne, Louis-Victor ou Léo-Paul ont le vent en poupe. Si vous recherchez un prénom un peu long, le prénom composé peut donc s’avérer être une option intéressante.

  1. La signification du prénom

Choix du prénom bébéSi un prénom vous plaît, prenez bien le temps de vous informer sur sa signification. En effet, on peut aimer le prénom Dolores mais ne pas aimer qu’il signifie « la douleur ». Dans la même logique, le prénom Tristan signifie « tumulte » ou « bruit » (et non pas la tristesse comme on pourrait le croire). D’autres prénoms ont une signification plus positive : ainsi, Laetitia signifie « la joie » et Ethan signifie « fort » ou « robuste ».

D’autres prénoms ont une signification intéressante mais ont une connotation qui peut déranger s’ils sont rapportés à des héros de films ou de séries télévisées : on peut noter par exemple le prénom Gandalf (dérivé de Gondolphe qui signifie « combat  et loup ») ou encore le prénom Nikita (prénom masculin russe qui signifie « victoire »). Si le film évoqué par le prénom vous plaît, ce n’est peut-être pas un problème mais pensez aussi à votre enfant qui n’aura pas forcément envie qu’on lui rappelle tous les jours qu’un héros de cinéma porte le même prénom que lui.

  1. L’originalité du prénom

Vaut-il mieux opter pour un prénom populaire ou un prénom plus rare ? Ainsi, on peut aimer le prénom « Emma » mais ne pas vouloir le donner à sa fille par crainte qu’elle ait trop de camarades de classe portant le même prénom. Ou, au contraire, on peut opter pour un prénom populaire en tant que « valeur sûre » ou tout simplement parce que c’est notre prénom préféré.

Une façon de rendre un prénom courant un peu plus original est d’opter pour une orthographe moins populaire. Ainsi, il y a un peu moins de petites filles s’appelant Héloïse que de petites filles prénommées Eloïse (sans le H). De la même façon, le prénom Mathys (avec un y) est un peu plus original que le prénom Mathis. Attention toutefois à ne pas faire trop original au risque que votre enfant doive systématiquement épeler son prénom.

Dans un but d’originalité, certains parents vont même jusqu’à inventer un prénom pour leur enfant. Si c’est en théorie possible, rappelez-vous qu’un prénom peut être interdit par la loi en Suisse s’il est considéré comme préjudiciable aux intérêts de l’enfant : ainsi, il est interdit de choisir pour son enfant un prénom ridicule, choquant ou injurieux.

Vous aimez un prénom rare mais vous craignez qu’il ne soit pas facile à porter pour votre enfant ? Une solution peut être de donner à votre enfant un deuxième prénom plus classique : si vraiment il n’aime pas son prénom, il pourra opter pour son deuxième prénom en tant que prénom usuel. Par exemple, on peut appeler son fils Valère et lui donner Antoine comme deuxième prénom.

Vous avez du mal à vous mettre d’accord avec votre conjoint concernant le choix du prénom ? Sachez tout de même que si vous n’êtes pas mariés, c’est à la mère que revient le droit de décider du prénom de l’enfant !

Voici la liste des prénoms de bébés les plus populaires en Suisse en 2016

Pour les filles :

  1. Mia
  2. Emma
  3. Elena
  4. Sofia
  5. Lena
  6. Emilia
  7. Lara
  8. Anna
  9. Laura
  10. Mila

Pour les garçons :

  1. Noah
  2. Liam
  3. Gabriel
  4. Luca
  5. Leon
  6. Elias
  7. David
  8. Samuel
  9. Louis
  10. Julian

Une question à poser ? Un renseignement à demander ?

Si vous avez des questions sur des prestations spécifiques ou si vous souhaitez augmenter vos couvertures existantes, n’hésitez pas à nous contacter.

Suivez-nous

Assurance prénatale Suisse